Mamours du bas: Evitez les lubrifiants inadaptés

En plein de milieu de vos préliminaires, vous vous rappelez que vous n’avez pas racheté de lubrifiant depuis vos derniers ébats. Cela peut être embêtant mais certainement pas une raison pour sauter sur le premier pot de Nivea qui vous tombe sous la main ! Voici quelques conseils pour vous éviter quelques désagréments après votre séance de galipette…

Comme vous le savez (ou pas), il ne faut jamais utiliser de vaseline, de crèmes pour le corps ou d’huiles de bain ou de massage pour lubrifier un préservatif, au risque de l’abîmer. Ils provoquent également des irritations dans les parties génitales.

Enfin, sachez aussi que les produits parfumés donnent du muguet et des allergies.

Le muguet ? Comme le porte-bonheur qu’on s’offre en Frace le 1er mai ? Pas tout à fait… Il s’agit d’un  champion inoffensif appelé Candida albican et qui se manifeste par de fortes démangeaisons et des pertes blanches épaisses. Chez l’homme, le muguet provoque des démangeaisons du gland et du prépuce. Il peut aussi faire surgir des rougeurs sèches qui desquament ou qui provoquent un gonflement du gland. Mais rassurez-vous : une fois, repéré par votre gynéco ou autre spécialiste, le muguet se soigne très facilement. Il suffit de se procurer une crème (ou ovule) antifongique à la pharmacie et tout rentre en ordre en moins d’une semaine. Dans le cas contraire, en reparler à votre médecin pour un autre traitement plus efficace.

 

ELA

 

 

Laisser un commentaire