L’easywear, ça se porte comment ?

Pour toutes celles qui en ont marre d’être guindées et coincées dans leurs cotonnades compliquées.

Vous en avez assez de ce jean qui vous cisaille la ceinture dès le cinquième BN ? Ras le bol de cette tunique en soie, inlavable et importable ? Au trou le slim blanc au travers duquel on voit vos fesses et peut-être même plus encore.

Eh bien vous avez raison ! Comme le dit si bien Mika, l’année 2009 c’est « relax, take it easy », même dans la mode. Pour toutes celles qui en ont marre d’être guindées, coincées, stressées dans leurs cotonnades compliquées, les créateurs et les rédactrices de mode ont inventé « l’easywear ».

L’easywear, c’est quoi ?

Comme son nom l’indique, l’easywear, c’est du « facile à porter ». Le mot d’ordre, c’est confort, confort et encore confort. Le concept, c’est des grands T-shirt, des gilets oversize, de joggings et des leggings, le tout dans des matières à la fois fluides et confortables. Et comme l’easywear c’est vraiment du no stress, les couleurs se font douces et délicates : du beige, des gris en tout genre (souris, chiné, ardoise…), du bleu clair, du bleu foncé, du nude, du beige, du taupe. Attention, si vous mettez un grand T-shirt vert pomme et des leggings bleu turquoise, vous êtes « streetwear », ce qui n’a rien à voir.

Car le confort ne veut pas dire « laisser aller » et « régression ». J’en vois qui salivent déjà, mais l’easywear n’est en aucun cas un alibi fashion pour traîner en vieux jogging dégueulasse. Vous voilà prévenues ! L’« easywear » est élégant et délicat. Même s’il est en effet plutôt réservé au week-end, et aux vacances, l’EW est une tendance classe et sexy, qui n’hésite pas à mêler des matières aussi agréables que luxueuses : jersey de soie, cotonnade bio, laine de soie, et même soie tout court.

L’easywear c’est comment ?

A la maison, le total look est permis. Un grand T-shirt American Vintage qui dévoile une épaule (parfaitement hydratée, l’épaule), et un joli pantalon en soie de chez Petit Bateau et vous vous sentirez à la fois à l’aise et sexy devant votre plateau DVD.

A la terrasse du café du coin, par un beau dimanche matin, vous opterez pour un élégant gilet oversize en coton de soie (H&M par exemple), bleu clair ou foncé, que vous associerez avec un legging gris chiné et une petite paire de ballerines Bensimon. Vous serez séduisante sans avoir l’impression d’avoir fait des efforts vestimentaires surhumains. Un plus pour celles pour qui l’idée de devoir sortir le grand jeu pour avoir l’air un tant soit peu présentable devant la boulangère déprime un max. Au bureau, vous pourrez toujours faire accointer votre plus beau jean avec un petit T-shirt col V Zadig et Voltaire, suffisamment seyant pour mouler une avantageuse poitrine et assez lâche pour camoufler petits ventres et autres bourrelets.

En soirée (si, si c’est possible !!), les plus audacieuses mettront en valeur leur dernière sandale à lanières et talons vertigineux avec une combinaison sarouel en jersey noir ou beige (Zara et Stefanel).

Une nouvelle tendance à suivre donc d’autant plus qu’une fois qu’on a saisi le principe, on peut le décliner à l’infini, quelque soit notre quotidien, notre budget et le climat…

Laisser un commentaire