Comment s’engueuler avec classe ?

Angry Woman and Confused Man

Angry Woman and Confused Man

Bah, oui ! Comme dans tous les couples, il arrive des moments ou la coupe est pleine. Ou tout simplement, vous n’avez pas aimé une réflexion, un comportement de votre moitié. Pourquoi ne pas vous expliquer clairement qu’après sa semaine stressante, il préfère passer la soirée foot avec ses copains plutôt que de s’enfermer dans un cinéma avec vous ? Au lieu d’être franc, il essaie de ruser en vous prenant pour un jambon. Aïe…ça passe pas du tout. Comment gérer sans en faire une tonne ?

Dites-vous qu’une bonne embrouille, cela fait parfois du bien puisqu’elle permet de se réconcilier. Mais attention à ne pas tomber dans tous vos travers ou prononcer des mots que vous risquez de regretter après.

Au lieu de bouder, ruminer votre rancœur, échafauder des plans à la Cruella pendant des jours en faisant la tête, dites-lui poliment et sans tarder « je crois qu’il faut qu’on se parle ». En principe, il va commencer à trembler tout seul et essayer d’esquiver…

Si vous arrivez à l’attraper, faites attention à vos propos. Lorsqu’on est énervé, on dit des choses qui dépassent nos pensées mais qui peuvent blesser l’autre. Inutile donc de le traiter de gros fainéant, d’ado attardé ou de le menacer de divorcer alors que vous l’aimez plus que tout et que sans lui, vous vous sentez perdue (affectivement parlant bien sûr). Si vous avez des choses plus anciennes et profondes à lui reprocher, faites-le à un autre moment et calmement.

Evitez de le disputer devant les enfants, les voisins, les beaux-parents, au bureau, par téléphone , ses potes de la fameuse soirée foot….Privilégier un moment où vous êtes tous les deux loin des regards.

Vous avez un caractère un peu sanguin ? Maitrisez-vous malgré tout. Inutile de crier, de l’insulter, de jeter à la poubelle ses Stan Smith toutes neuves ou de tenir des propos désobligeants encore une fois.

Ne soyez pas rancunière. Peut-être que lui prendra mal vos reproches mais essayer de passer l’éponge avec tact.

 

Par ELA

 

Laisser un commentaire