Est-ce que je lui fais peur ?

Worried black manVous venez de vous rencontrer et au lieu de passer des soirées-câlins, vous sentez votre nouveau chéri un peu fuyant. Il préfère jouer au scrabble avec un ami virtuel sur son portable au lieu de vous effleurer. Et pourtant, dès la première fois, vous avez passé en revue tout le kama-sutra, démontré que vous êtes un méga-coup au lit afin de le retenir… Eh ben non, c’est justement ça le problème ! Vous êtes too much pour lui et vous lui foutez les pétoches.

Pourquoi il vous craint ?

Pour votre première fois, peut-être que vous avez voulu montrer que vous étiez super-performante. Dans ce cas, vous avez certes passé un bon moment mais il peut s’en inquiéter aussi et se demander s’il sera à la hauteur. Si vous aviez atteint les limites de la perversion, alors-là, oui, vous lui faites certainement peur. S’il est vrai que les hommes aiment faire l’amour de manière sauvage, et qu’ils aiment les femmes actives au lit, ils préfèrent dans la majorité des cas, maîtriser quand même la situation.

Qu’est-ce qui vous met la puce à l’oreille ?

Désormais, il se dépêche de se coucher avant vous

Il évite de faire l’amour avec vous et invente des prétextes

Il a l’air effrayé dès que vous arrivez dans la chambre ou commencez à le toucher

Il propose de faire l’amour « normalement » ce soir

 

Comment le rassurer ?

C’est votre droit d’aimer faire l’amour de manière spéciale mais soyez à l’écoute de votre partenaire et ne soyez pas obsédée. Soyez plus douce, moins directive. Commencez par des choses assez classiques ou choisissez des jeux soft si vous avez envie de vous amuser : yeux bandés, faire joujou avec les sextoys, etc. Vous pouvez ensuite progressivement lui proposer d’aller plus loin. Mais

Discuter toujours ensemble de ce que vous voulez faire (qu’il ne soit pas surpris par des coups de fouet alors qu’il avait les yeux sagement bandés)

Décider d’un mot à prononcer lorsque l’un ou l’autre décidera de s’arrêter

Ne l’obliger par à continuer s’il ne veut plus.

Ne le martyrisez pas. Tout le monde n’est pas adepte des jeux sado-maso ou d’acrobaties épuisantes. Des fois, un bon missionnaire et de délicieuses caresses sont largement suffisants !

Enfin, souvenez-vous : « Dans un lit, rien n’est obligé, et dans l’amour, rien n’est interdit ».

Laisser un commentaire