Au secours, mon ado a de l’acné

ado et acnéVotre ado est rentré dans sa phase « la guerre des boutons » ? Visage, dos, torse, cou…tout son corps est farci d’acné et il n’ose plus se regarder dans la glace. Sa peau si douce hier, est maintenant toute granuleuse. On dirait une purée ratée…. Bref, votre enfant a perdu de sa superbe et cela vous désole. Comment se débarrasser de ces boutons qui peuvent rendre la vie difficile à votre ado ?

D’abord, c’est quoi l’acné ? L’excès de sébum sécrété par les glandes sébacées de la peau obstrue les follicules pileux et provoque l’apparition de boutons. Bien traité, l’acné finit par disparaître mais pas toujours. Et notamment sur les peaux noires.

Quelques conseils pour gagner cette guerre des boutons…

Il ne doit pas toucher à ses boutons : c’est toujours très tentant de percer les boutons, de les triturer constamment. Ce qui est une grave erreur car cela peut provoquer une inflammations et laisser des cicatrices à vie. Certes, il existe aujourd’hui des correcteurs de teint très efficaces, c’est quand mieux de s’en passer.

Privilégiez les produits doux. Pas la peine de s’acharner sur lui pour qu’il se nettoie avec un gant de toilette rugueux et un savon qui lui décape la peau. Un produit doux et non parfumé (type gel ou savon de Marseille pur ) est suffisant. A utiliser matin et soir.

Evitez certains produits de beauté : regardez bien la composition des produits que votre enfant utilise. Les produits défrisants ou composés de substances chimiques, des crèmes solaires ou certains shampooings peuvent provoquer des boutons d’acné. Conseillez-lui des produits naturels.

Aidez-le à trouver un produit anti-acnéique en vente libre en pharmacie : il existe aujourd’hui des produits efficaces contre l’acné. Seul bémol : ils contiennent du benzoyle peroxyde. Pour un acné « modéré », choisissez une crème faiblement dosée.

Si votre fille de plus en plus de boutons depuis qu’elle prend la pilule, parlez-en avec son gynécologue. Il pourra sans doute lui prescrire une autre pilule, qui atténue l’acné.

Votre enfant doit être patient lorsqu’il utilise des produits en vente libre. Si au bout de 3 semaines il n’y a pas d’amélioration, amenez-le voir un médecin pour un traitement plus adapté.

Enfin, rassurez-le en lui expliquant que cette phase « boutonneuse » est éphémère et ne sera qu’un vieux souvenir dans quelques années s’il suit bien les conseils d’alimentation et d’hygiène qu’on lui donne.

Laisser un commentaire