A la télé américaine, le boss est black

Une routine dans les séries américaines…

Un article du Parisien de ce jour, consacré au « Mentalist » (série diffusée sur TF1), revient sur ces héros « black » qu’on retrouve régulièrement dans les séries américaines, concept qui tarde à trouver sa place à la télévision française….

« Du sang neuf dans le casting du Mentalist. Après le départ en retraite de leur chef, Virgil Minelli, Patrick Jane et Teresa Lisbon feront connaissance ce soir à 204h45 sur TF1, avec leur nouvelle patronne, Madeleine Hightower. Femme et noire. Ce serait un coup d’éclat à la télévision française. Dans une série américaine, c’est juste la routine, voire une évidence, tant la tradition du black boss s’y est imposée. Circonscrits il y a une quinzaine d’années aux sitcoms communautaires type Cosby Show ou Prince de Bel-Air, les médecins, avocats ou commissaires noirs ont essaimé sur tout le petit écran US, au pays de la discrimination positive. (…..)

« A quand la même chose en France ? On ne peut pas tout demander à la télévision, tempère Rachid Arhab, membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel. Elle ne peut pas réparer le manque de diversité dans la classe politique. Sa priorité, c’est d’essayer déjà de représenter la société comme elle est. Et on n’y est pas encore, alors que la culture française est pourtant bâtie sur la multiplicité .

Dans cet article plutôt optimiste, la journaliste Charlotte Moreau  nous démontre que la route est longue mais rappelle aussi que beaucoup d’efforts sont faits et qu’on « va dans le bons sens » …

 

Source : Le Parisien du 3 novembre 2010

 

Laisser un commentaire