5 choses à savoir sur A+, la chaîne panafricaine de Canal+

a+ 378Le Groupe Canal+ vient d’annoncer la création de A+, sa chaîne panafricaine faite « par et pour les Africains », précise Jacques Du Puy, Président de Canal+ Overseas, qui pilote les activités du Groupe à l’international. Voici les 5 choses que nous pouvons dire sur cette nouvelle chaîne, prête à séduire la classe moyenne émergente en Afrique sub-saharienne.

Pourquoi l’Afrique ? Parce que selon les analystes, avec 700 millions de francophones à l’horizon 2050 et la bonne santé économique qu’affichent plusieurs pays africains, le continent noir est devenu « The Place to be ». « En Afrique, c’est maintenant qu’il faut développer », explique M. Du Puy à la presse. Présente sur le continent depuis 20 ans via Canal+ Afrique et forte de 1,3 million d’abonnés, la filiale de Vivendi est le 1er opérateur de tv payante en Afrique francophone.

Lancée le 24 octobre prochain dans les pays d’Afrique francophone, A+ sera une chaîne de divertissement dédiée à un public familial. Cependant, les femmes et les jeunes de 15-25 ans seront son cœur de cible.

Incluse dans le bouquet de base de CanalSat, cette chaîne panafricaine sera proposée à partir de 7 euros par mois .

Basée à Abidjan (Côte d’Ivoire), la chaîne est pilotée par une équipe d’une dizaine de personnes de six nationalités et dotée d’un budget de « plusieurs millions d’euros ». A+ sera dirigée par Damiano Malchiodi, qui a déjà piloté les chaînes thématiques du Groupe (Cuisine TV, Planète A&E…).

Quant à la grille des programmes, elle est carrément alléchante puisqu’on aura droit pour la fiction à des séries inédites francophones (Ma Grande famille, Pango & Wally…), et de référence (Dr Boris), des séries inédites anglophones (An African City, Inkaba…), des sitcoms (Tout le monde déteste Chris), la crème de Nollywood (Passion dévorante, Sacrée liaison..). La télé-réalité ne sera pas en reste avec Island Africa Talent, une sorte de « Nouvelle star » version africaine, Star Chef, un programme de concours de cuisine ou encore Blackamorphose, qui s’adresse aux femmes afro-antillaises cherchant à se relooker. Qui sera notre Cristina Cordula qui ne dira pas comme l’animatrice de M6 « Ma chérie, tu as un corps en H » mais plutôt « Ma Go, tu as un corps en S » ? Réponse en octobre.

 

Auteur : Eléonore Lawson